Plantes-carnivores01

Plantes-carnivores01

Un forum convivial et complet pour reussir la culture des plantes carnivores. Debutants acceptés.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

 la multiplication des plantes carnivores

Aller en bas 
AuteurMessage
telenos
QUALIFIE
QUALIFIE
telenos


Masculin
Nombre de messages : 2246
Age : 40
Localisation : suisse (vs)
PREFERENCE : SARRACENIA CEPHALOTUS
Date d'inscription : 26/01/2007

la multiplication des plantes carnivores Empty
MessageSujet: la multiplication des plantes carnivores   la multiplication des plantes carnivores Icon_minitimeVen 2 Fév 2007 - 11:12

Les méthodes de multiplication des plantes carnivores présentées ici sont à la fois les plus simples à réaliser et celles qui ont les plus grandes chances de réussir. Sachez donc qu'il est tout à fait possible de semer des graines de nepenthes ou de bouturer un rhizome de sarracenia, mais cela demande un peu plus dexpérience !


<BLOCKQUOTE>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]</BLOCKQUOTE>




Principalement préconisé pour: Drosera, Sarracenia
Il faut pour cela penser à récupérer les graines après la floraison, lorsque celles-ci sont prêtes.
On les laisse ensuite sécher quelques semaines à l'air libre, ou dans une enveloppe en papier.
Le semis s'effectuant au début du printemps, il faut conserver les graines jusque-là. La façon la plus sûre est de les placer dans une boîte hermétique (pour les garder au sec) et de ranger cette boîte au fond du réfrigérateur, ou bien dans une enveloppe en papier conservée au sec.
Le semis s'effectue sur un milieu de culture classique ( 2/3 tourbe 1/3 sable) humide.
Les graines de plantes carnivores germeront mieux "à l'étouffée", c'est à dire dans une atmosphère saturée d'humidité. Pour cela on peut utiliser une cloche ou les mini-serres spéciales disponibles en jardinerie, ou pourquoi pas une simple boîte en plastique transparent.
Température et luminosité normale.
Il est prudent de pulvériser un fongicide de façon préventive et de surveiller régulièrement l'état du substrat.
A noter que les plantes carnivores issues de semis ont une croissance lente la première année, et qu'elles sont assez fragiles durant cette période et durant l'hiver qui suit

Jeune pied de sarracenia issu de semis: cette plante a 1 an et ne mesure guère plus d'1 centimètre !



Plusieurs types de bouturage: de feuille, de racine, de tige.
Bouture de feuille


Principalement préconisé pour: Dionée, Drosera

La dionée
On va prélever sur une plante adulte et en bonne santé une feuille qui servira au bouturage. Il est important de décrocher la feuille au plus près de sa base, c'est pourquoi cette opération est plus facile à réaliser lors d'un rempotage, et en tirant simplement la feuille voulue vers le bas celle-ci va naturellement se détacher.
Après quelques minutes (le temps que la blessure cicatrise un peu) on enduit la partie à vif d'un peu d'hormone de bouturage (facultatif) et on place la feuille ainsi préparée à la surface d'un substrat classique, bien à plat, maintenu si besoin par un morceau de fil de fer. La courbure naturelle de la feuille devrait avoir enterré la base de quelques millimètres, si ce n'est pas le cas il est recommandé de le faire manuellement.
Au bout de quelques semaines si le bouturage a réussi de minuscules feuilles-pièges devraient apparaîtrent à l'extrémité de la feuille.
Quant la nouvelle plante aura atteint une taille raisonnable (2 cm minimum) il est possible de la placer dans un autre pot.
Afin d'obtenir de meilleurs résultats la bouture doit être maintenue dans une atmosphère très humide.
C'est de cette manière qu'il est le plus simple et le plus rapide d'obtenir une dionée adulte.

Apparition de la nouvelle plantule à l'extrémité de la bouture


Les droseras
Le principe est le même: on prélève une feuille bien développée au plus près de sa base, on applique un peu d'hormone de bouturage et on place à la surface du substrat, bien en contact avec celui-ci.
La réussite est semble-t-il plus aléatoire qu'avec les dionées.
Bouture de racine


Principalement préconisé pour: Drosera capensis, Drosera binata
Ces 2 espèces possèdent de solides racines qui peuvent rapidement donner une nouvelle plante en les bouturant.
Lors d'un rempotage on va prélever sur une plante vigoureuse un morceau de racine de 2-3 cm, que l'on place immédiatement horizontalement sur un substrat classique. On recouvre ce morceau de racine de quelques millimètres de substrat, et très rapidement une ou plusieurs plantules devraient apparaîtrent à la surface du pot..
Attention: prendre un bout de racine plus long que 2-3 cm aura pour seul effet de mettre en danger la plante mère et n'améliorera pas les chances de réussite de la bouture.
Pas de traitement particulier, cette bouture peut même être faite dans le même pot que la plante adulte.
Cette méthode très simple donne d'excellents résultats si l'on choisit une racine d'un diamètre suffisant.
Bouture de tige


Principalement préconisé pour: Nepenthes
Sur une grande tige on va prélever la partie supérieure qui constituera la bouture.
Elle doit comporter au moins 3 feuilles bien développées. La taille s'effectue en biais sous une feuille (1), feuille qui sera ensuite entièrement retirée (2). Les feuilles restantes sont coupées à la moitié de leur longueur.
Si la partie retirée est importante on peut la diviser afin de réaliser plusieurs boutures (garder au minimum 15cm de tige sur chaque bouture).
La base de la bouture est mise à tremper quelques minutes dans une solution fongicide (3). Une fois légèrement séchée, elle peut être enduite (mais ce n'est pas obligatoire) d'un peu d'hormone de bouturage (4). La bouture est ensuite placée dans un mélange assez léger (par exemple 1/2 tourbe 1/2 sable) et humide.
Elle doit être maintenue dans une atmosphère extrêmement humide jusqu'à l'apparition des racines. Pour cela on peut utiliser une bouteille de soda ou de jus de fruits en plastique transparent de 2 litres (ou même de 5 si l'on veut faire plusieurs boutures) coupée à environ 10 cm de sa base, on remplit cette base du mélange tourbe/sable et une fois la bouture en place on peut "refermer" la bouteille avec du ruban adhésif (5) (sur la photo il s'agit d'une bouteille de 5 litres contenant 5 boutures).
Le bouchon peut être maintenu ouvert pour éviter les surchauffes.
Au bout de quelques semaines (minimum 4) la bouture s'enracinera. En attendant il faut la garder sous une lumière assez vive mais non violente, à température normale.

Une fois la jeune plante installée dans son pot, il sera plus prudent de la maintenir quelques temps (10 ou 15 jours) dans une atmosphère très humide.
Un tel bouturage peut être réalisé toute l'année, mais le printemps est préférable.



Principalement préconisé pour: Nombreuses Utriculaires, Sarracenia et Dionée adultes
Les utricularia


Méthode extrêmement simple: pour les utriculaires terrestres (ou épiphytes) il suffit de découper un morceau de la motte du pot d'origine, de 2cm sur 2 au minimum, que l'on place au milieu d'un nouveau pot. Très rapidement le nouveau pot sera colonisé par l'utriculaire. Pour les utriculaires aquatiques on prélève un bout de tige en croissance que l'on place dans un nouveau bac.
Les sarracenias et dionées


Au bout de quelques années de culture dans de bonnes conditions, les sarracenias et les dionées produisent souvent près du pied principal un ou plusieurs rejets. Lors d'un rempotage printanier il suffit de séparer ce rejet du pied "mère", (si besoin en s'aidant d'un outil tranchant), et de le placer dans un nouveau pot. Il faut toutefois s'assurer que la nouvelle plantule possède ses propres racines avant de la séparer du pied principal.
Un pied de dionée que l'on peut facilement diviser en 2 (voire 3) plantes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la multiplication des plantes carnivores
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantes-carnivores01 :: CULTIVER--ENTRETENIR--SOIGNER--RECONNAITRE :: CULTURE DES PLANTES CARNIVORES-
Sauter vers: