Plantes-carnivores01

Plantes-carnivores01

Un forum convivial et complet pour reussir la culture des plantes carnivores. Debutants acceptés.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Le deal à ne pas rater :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + Manette DualSense ...
99.99 €
Voir le deal

 

 exposé de baba : les droseras tubéreux

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




exposé de baba : les droseras tubéreux Empty
MessageSujet: exposé de baba : les droseras tubéreux   exposé de baba : les droseras tubéreux Icon_minitimeDim 13 Avr 2008 - 21:12

Les droseras tubéreux





INTRO




La majorité des droseras tubéreuses sont du sud ouest de l'australie ( PERTH- ALBANY)

exposé de baba : les droseras tubéreux 250px-10


Il y règne un climat mediterranéen chaud et sec 18 à 40°cl'été et 5 à 15°c l'hiver. La croissance de ces plantes s’effectue pendant la periode des pluies, c’est-à-dire durant l’hiver (maximum de la croissance :novembre -decembre), et la dormance où il ne reste que de la plante le tubercule sous terre (domrance maxi : juin-juillet) pendant celle ci le sol est très sec et la chaleur importante ( plus de 42 °c pour les chaleur maxi).

Mais nous étant dans l’autre hémisphère quand il pousse, en hiver, en australie (c’est-à-dire en été) ils sont en période de repos et inversement quand ils sont en période de repos chez nous.

Parmis ces magnifiques plantes il en existe 4 grandes sortes :

erigé par exemple : menziesii subsp menziesii

exposé de baba : les droseras tubéreux Dmenbl10

exposé de baba : les droseras tubéreux Droser12

exposé de baba : les droseras tubéreux Dmenz010


grimpant : pallida ou l'un des subhirtella ( ici palida qui peut monter jusqu'à 1m80 en s’accrochant a la végétation alentour, donc faites attention d’avoir la place si vous le choisisser ! )




exposé de baba : les droseras tubéreux Droser11

exposé de baba : les droseras tubéreux Bo2910



eventail :ramellosa-stolonifera

exposé de baba : les droseras tubéreux D_rame10

exposé de baba : les droseras tubéreux D_stol10




rosette :
erythrorhiza subsp magna ou subsp squamosa


exposé de baba : les droseras tubéreux Bd30_b10

exposé de baba : les droseras tubéreux Droser10

exposé de baba : les droseras tubéreux Deryt010

Comme vous le voyez ces droseras sont
magnifique, et a travers cet exposé je vais vous expliquer comment pouvoir les
cultiver J .



SUBSTRAT

Comme on peut le remarquer sur les photos ci-dessus, les tubéreux adorent le sable !


Un mélange composé de ¾ de sable et ¼ de tourbe convient pour la plupart de tubéreux, a noté qu’il est préférable d’employer un sable de granulométrie assez hétérogène (on peut le faire soit meme) ce qui permet une meilleur répartition de l’hygrométrie dans le pots apr capilarité.Choisir son substrat en fonction de la couleur du tubercule, car certain on des couleurs qui peuvent se confondre avec certain ingrédient de votre mélange ( je parle pour ceux qui metterai de la pouzzolane ou de la perlite ).



LUMIERE et ARROSAGE et
température et nutrition



durant la période de croissance :

● Ils leurs faut du soleil a ces tubéreux, et beaucoup !


Ils faut tout de meme noté que les tubéreux a rosette pousserai a l’abri des arbuste ou de tout autre végétations donc une lumière moins importante leurs conviennent mieux.
Un éclairage artificielle peut etre mis en plaçe, en eloigant un peu plus les
tubéreux a rosette de la source biensur.

● Surtout pas trop chaud!
L’idéal c’est entre 12-25°C l'hiver mais des températures nocturnes décendant jusqu'à 5°c ne les dérange pas, voir meme des courtes gelé la nuit si en contre partie les températures diurnes sont positives.
Ne surtout pas dépasser 25°c qui aurait pour effet de rentrer votre drosera en période de repos (je dis surtout sa pour les personne qui metterai leur
tubéreux dans des serre hors gèle l’hiver et que au début du printemp avec les premier rayon du soleil les température monte très vite, pour ceeux utilisant une serre un extracteur d’air semble etre une solution.

●En Australie occidentale il pleut environ tout deux jours et il s'agit le plus souvent d'averses, parfois violentes, mais vite entrecoupées d'éclaircies. Pour reproduire les averses chez vous il suffit d’arroser votre pot tout les 3-4 jours par le dessus pour garder le substrat humide. D’après le fait qu’il y a des orages régulièrement l’air doit etre assez humide, donc il faut cultiver vos tubéreux dans un endroit assez humide mais il y a très peu de données sur ce facteur L donc après a chacun de tester .

●Remarque : il y’a beaucoup d’insecte en australie ( le continent ou il y en a le plus !) donc par nos région les drosera tubéreux ont tendance a avoir un peu faim ce qui a long terme "userai" les réserves de notre tubercule et donc a pourrai conduire a une mort de celui-ci.
Il faut donc le nourri artificiellement, et deux méthodes sont possibles :

_Par le biais d’un dépôt de paillettes de nourriture a poisson de temps en temps, attention si une forte hygrométrie est présente il peut y avoir des risque de moisisure et surtout sur les feuilles des rosette.

_Avec un engrais liquide avec des pulvérisations d'engrais dilué toutes les 3 semaines, les engrais a orchidées ou tomate conviennent parfaitement (tout en divisant les doses prescrite par deux).

De ce nourrisage les tubercule en resotirai plus gros et les plantes en meilleur santé.

durant la période de repos :


● la question de la lumière ce pose pas car a ce stade notre plante n’est que sous terre.

● Comme dis plus haut il fait chaud et sec en australie pendant cette période, donc vous pouvez laisser vos pots dehors a la chaleur et au sec. On peut tout de meme effectuer un arrosage au milieu de l’été pour éviter que le tubercule ne se flétrisse.


LEUR CULTURE


2 modes différent pour l’éveil et l’entrer
en dormance du tubercule :


● ceux qui veulent tout décider J

C’est la méthode ou le cultivateur décide du réveil et de la dormance du tubercule, pour cela fin septembre il recommence volotairement les arrosage, pour stimuler la sortie du tubercule et au début de l’été il arrète volontairement aussi l’arrossage pour faire entrer sa plante en dormance.

● ceux qui sont plutot « je laisse faire la nature »

Le cultivateur attend que le tubercule apparaissent a la surface du pot pour commencé l’arrosage en début de période de végétation, et a la fin du printemp celui attend que la plante fleurisse et fanne pour stopper les arrosages.


4 modes bien différents pour la gestion du tubercule:




1) détérage du tubercule a sa période de repos et conservation dans une boite

Cela a laisser faner la plante et en meme temps arreter l’arrosage, laisser secher le pot 1a 2 semaine puis retirer le bulbe et le stoker jusqu'à la prochaine saison, pour cela il faut régulièrement surveiller son tubercule dans la boite (c’est souvent en septembre octobre que le tubercule se
réveille ).

Le stockage :

_dans une boite et dans du sable humide

_sphaigne vivante

_sphaigne morte

_ dans son substrat d’origine

Les boites doivent etre
muni d’aération, etre placées a l’intérieur et a l’ombre .



2) 100 % du temps dans le pots

Alors cette technique consiste a laisser le tubercule tout l’année dans le pot et effectuer les arrosage comme dis plus haut.

Avantage : quand les tubercule sont petit sa evite de les perdre dans leur substrat.


3) le mixte

C'est un mixte des deux technique cité ci dessus et qui pour moi est la meilleur : laisser faner la plante et en meme temps arreter l’arrosage, laisser secher le pot 1a 2 semaine puis retirer le bulbe, preparer un nouveau mélange de substrat pour celui-ci et le remplanter dans son pot.

Avantage : sa permet de voir si il y a de nouveau tubercule, replacer le tubercule a sa bonne profondeur ( car celui-ci a tendance a migrer vers el fond du pots, surveillier sont état, et eviter de gérer sont stokage en boite vu que on le remet dans un pot nouvellement préparer ( cela permet d’avoir un substrat plus aérer au dessus du pot contrairement a comme si on utilisais la technique 2 .


4) Une autre technique mais qui pour ma par je trouve complètement inutile de part son manque d’intérèt :c’est celle qui consiste a former a un puit y déposer le tubercule et le recouvrir au fur et a mesure de sa pousse.


●La profondeurs d’emplacement des tubercules :



Voici une petite liste des tubéreux les plus courant ( provient de lowrie ), les tailles inscrite sont en fonction de al taille des tubercule, ici leur taille moyenne adulte :

D. andersoniana :tubercule de 0,7 cm– profondeur 12 cm.
D. auriculata : tubercule de 0,8 cm – profondeur 6 cm.
D. bicolor : tubercule de 0,5 cm – profondeur 6 cm.
D. browniana : tubercule de 0,9 cm – profondeur 4 à 6 cm.
D. bulbigena : tubercule de 0,2 cm – profondeur 4 cm.
D. bulbosa ssp. bulbosa : tubercule de 1,0 cm – profondeur 5 cm.
D. bulbosa ssp. major : tubercule de 2,0 cm – profondeur 10 cm.
D. erythrorhiza ssp. erythrorhiza : tubercule de 1,0 cm – profondeur 10 cm.
D. erythrorhiza ssp. collina : tubercule de 2,0 cm – profondeur 12 cm.
D. erythrorhiza ssp. magna : tubercule de 2,5 cm – profondeur 12 cm.
D. erythrorhiza ssp. squamosa : tubercule de 1,5 cm – profondeur 8 cm.
D. fimbriata : tubercule de 1,0 cm – profondeur 10 cm.
D. graniticola : tubercule de 0,7 cm – profondeur 15 cm.
D. heterophylla : tubercule de 1,0 cm – profondeur 4 à 6 cm.
D. hegellii : tubercule de 1,0 cm – profondeur 5 cm.
D. lowriei : tubercule de 1,0 cm – profondeur 5 cm.
D. marchantii ssp. marchantii : tubercule de 0,8 cm – profondeur 12 cm.
D. marchantii ssp. prophylla : tubercule de 1,0 cm – profondeur 10 cm.
D. macrantha ssp. eremaea : tubercule de 1,2 cm – profondeur 20 cm.
D. macrantha ssp. macrantha : tubercule de 2,0 cm – profondeur 6 cm.
D. macrantha ssp. planchonii : tubercule de 1,0 cm – profondeur 5 à 7 cm.
D. macrophylla ssp. monantha : tubercule de 1,5 cm – profondeur 10 cm.
D. menziezzii ssp. menziezzii : tubercule de 1,0 cm – profondeur 10 cm.
D. menziezzii ssp. penicillaris : tubercule de 1,0 cm – profondeur 45 cm.
D. menziezzii ssp. thysanosepala : tubercule de 0,8 cm – profondeur 20 cm.
D. microphylla : tubercule de 0,8 cm – profondeur 8 cm.
D. modesta : tubercule de 0,6 cm – profondeur 5 cm.
D. myriantha : tubercule de 1,0 cm – profondeur 18 cm.
D. neesii ssp. nesii : tubercule de 1,0 cm – profondeur 6 cm.
D. neesii ssp. boeralis : tubercule de 1,0 cm – profondeur 16 cm.
D. orbiculata : tubercule de 0,8 cm – profondeur 4 cm.
D. pallida : tubercule de 2,0 cm – profondeur 16 cm.
D. peltata : tubercule de 0,8 cm – profondeur 6 cm.
D. platypoda : tubercule de 1,0 cm – profondeur 18 cm.
D. praefolia : tubercule de 1,0 cm – profondeur 4 cm.
D. prostratoscaposa : tubercule de 1,5 cm – profondeur cm.
D. radicans : tubercule de 0,5 cm – profondeur 8 cm.
D. ramellosa : tubercule de 1,0 cm – profondeur 5 cm.
D. rosulata : tubercule de 1,2 cm – profondeur 6 cm.
D. salina : tubercule de 0,5 cm – profondeur 4 cm.
D. stolonifera ssp. monticola : tubercule de 0,6 cm – profondeur 3,5 cm.
D. stolonifera ssp. compacta : tubercule de 0,8 cm – profondeur 12 cm.
D. stolonifera ssp. humilis : tubercule de 1,0 cm – profondeur 15 cm.
D. stolonifera ssp. porrecta : tubercule de 2,0 cm – profondeur 20 cm.
D. stolonifera ssp. prostata : tubercule de 0,8 cm – profondeur 10 cm.
D. stolonifera ssp. stolonifera : tubercule de 1,5 cm – profondeur 15 cm.
D. stricticaulis : tubercule de 0,8 cm – profondeur 10 cm.
D. subhirtella ssp. subhirtella : tubercule de 0,8 cm – profondeur 10 à 15cm.
D. subhirtella ssp. moorei : tubercule de 0,8 cm – profondeur 15 cm.
D. tubaestylis : tubercule de 0,8 cm – profondeur 3 cm.
D. whittakeri ssp. whittakeri : tubercule de 1,0 cm – profondeur 4 cm.
D. whittakeri ssp. aberrans : tubercule de 0,8 cm – profondeur 5 cm.
(source : Lowrie Vol 1 et 3).

Si votre tubercule et plus petits que celui indiquer si dessus vous faite une petite règle de trois pour savoir a quel profondeur le planter :

Exemple : vous posséder une ramellosa : il est indiquer :
« D. ramellosa : tubercule de 1,0 cm – profondeur 5 cm. » et votre tubercule ne mesure que 0.3 cm par exemple, pour savoir a quelle profondeur vous effectuer ce calcul : ( 0.3 x 5) / 1
Si vous comprenez pas faite appel a Véro !

Une photo d’un tubercule avec un départ de stolon :

exposé de baba : les droseras tubéreux Dstolo10

Et une photo nous montrant que tout les tubercules ne se ressemble pas !

exposé de baba : les droseras tubéreux Dsc00510
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




exposé de baba : les droseras tubéreux Empty
MessageSujet: Re: exposé de baba : les droseras tubéreux   exposé de baba : les droseras tubéreux Icon_minitimeLun 28 Avr 2008 - 16:29

Floraison


La floraison est fonction de la
taille du bulbe, plus il est gros plus la probabilité que la plante
fleurisse est grande.Mais certaine espèce peuvent
vous faire une floraison dans leur année de semi ( auriculata, peltata par exemple )

Exemple de floraison :

menziesii


exposé de baba : les droseras tubéreux D-menz10


exposé de baba : les droseras tubéreux D-menz11


Andersoniana


exposé de baba : les droseras tubéreux D_ande10


exposé de baba : les droseras tubéreux D_ande11



Bulbosa


exposé de baba : les droseras tubéreux D_blbo10






MULTIPLICATION





Le semis

Les
drosera tubéreux on une mauvaise réputation au niveau des semis,c’est a
d'une dormance tres difficille a lever par des techniques classiques,
certain on besoin de feu ect … sinon on peut utiliser du GA3 (acide
gibbérelique) qui est une hormone facilitant la levé de la dormance. (
mais il y a tout de meme des execption ! vous découragez pas ! pelata
et auriculata sont assez facile de semis J

Il faut effectuer le semis en fin d’été sur un substrat humide et avec des température comprises entre 15 et 25.


Tubercules secondaires

La
famille des droseras tubéreux présente un système original de
multiplication végétative. Durant les 2 ou 3 premières années, si les
conditions de culture sont favorables, la plante produit un tubercule
de plus en plus gros. Arrivé à sa taille maximum, celui-ci ne grossit
plus mais forme des tubercules secondaires qui donneront naissance
l'année suivante à autant de plantes nouvelles.


Autres méthodes

_Détacher
le tubercule de la racine et de la tige celui-ci refera une nouvelle
tige méthode un peu risquer si on a peu de tubercule !

_On peut aussi couper le tubercule en deux en faisant attention de garder un morceau de l’œil pour chaque partie.

_Bouture de feuille : pas beaucoup de donnée mais ça marcherai très très peu.



AUTRES


Les
Drosera tubéreux les plus simples à cultiver sont: peltata, auriculata,
machranta et en rosette whittakeri. Avec une préférance pour auriculata
tout de meme car il est très résistant (et oui on fait toujours
quelques erreurs de culture quand on commence ! J

Si
vous voulez encore plus d’info sur le climat et les conditions de vie
des tubéreux in situ vous pouvez lire cet article (attention il a 4
parties) très intéréssant de Serge Lavayssière qui a fait un fabuleux
voyage en australie a la rencontre de ces plantes extraordinaire.

http://dionee.gr.free.fr/bulletin/articles/txt/d_34_c.htm



CONCLUSION



Les
drosera tubéreux ne sont pas des plantes si difficile si on gère bien
les 3 facteur les plus important : chaleur humiditer et profondeur du
buble.
Si vous voulez essayer je vous conseil d’en prendre un de
chaque genre et de vous faire votre propre opinion ! Le forum et là
pour vous aider par la suite !!! D’ailleurs il serai sympa que pour
ceux interréssé on fasse une commande groupée chez lowrie et que l’on
plantes tous en meme temp et que l’on partage au fur et a mesure
l’evolution de chacun de nos tubereux, cela aussi serai plus facile
pour s’entraider si on fait sa tous en meme temps J.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




exposé de baba : les droseras tubéreux Empty
MessageSujet: suite   exposé de baba : les droseras tubéreux Icon_minitimeMer 30 Avr 2008 - 14:07

très ,très bon exposé lol!

2 ou 3 petites choses quand même
- tous ces drosera n'ont pas comme substrat un sable tourbeux ,certain peuvent aussi
pousser sur un sable argileux , un sable tout court sans rien d'autre voir un sable granitique , et dans un cas extreme dans des sable salés ( D.salina)
- pour les paillettes il faut en mettre très , très peu sinon risque d'indisgestion et mort.
- le 100% dans le pot me gene un peu car comment savoir ou se trouve le tubercule
s'il est au fond il risque de pourrir surtout s'il est dans l'eau ( certain de mes camarades en ont fait l'amere experience)
- pour la profondeur des tubercules la regle c'est 3 fois leur epaisseur ( enfin chez les specialistes australiens Laughing )

jeff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





exposé de baba : les droseras tubéreux Empty
MessageSujet: Re: exposé de baba : les droseras tubéreux   exposé de baba : les droseras tubéreux Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
exposé de baba : les droseras tubéreux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plantes-carnivores01 :: CULTIVER--ENTRETENIR--SOIGNER--RECONNAITRE :: CULTURE DES PLANTES CARNIVORES-
Sauter vers: